Pourquoi la gestion de trésorerie doit être la priorité des entreprises ?

Dans un contexte d’arrêt d’activité prolongé, nombre d’entreprises ont dû faire face à des difficultés financières. Le rallongement des délais de paiements et les défaillances d’entreprises doivent inciter les PME comme les grandes entreprises à optimiser la gestion de leur trésorerie. Alors quels sont les nouveaux enjeux du cash management et comment les outils numériques peuvent-ils aider la fonction à relever ses défis pour 2021 ?

09 septembre 2021

Qu’est-ce que la gestion de trésorerie ?

La gestion de trésorerie ou cash management est l’élément capital d’une bonne santé financière de l’entreprise. Pourtant, une TPE/PME disparait toutes les 33 minutes suite à une mauvaise gestion de sa trésorerie. De même, 25% des PME déposent le bilan en raison de simples retards de paiement. Alors de quoi parle-t-on véritablement ?

La trésorerie représente l’argent de court terme disponible de l’entreprise à l’instant T. Elle est constituée des liquidités de la caisse et du cash directement disponible en banque. En tant qu’activité, son objectif est d’assurer la solvabilité à court terme de la société et se veut donc un élément capital de la santé financière d’une entreprise.

Aude Nomblot-Gourhand, Directrice Administrative et Financière chez Lumibird, partage son expérience métier en matière de gestion du cash : 


Les enjeux en termes de trésorerie sont d'avoir la maitrise de son cash
et d'arriver à l'analyser pour pouvoir comprendre les évolutions qui arrivent. 


 
Ainsi, une entreprise peut être face à 3 situations bien distinctes :

  • Une trésorerie excédentaire : qui correspond à un solde positif entre les recettes et les dépenses d’exploitation ;
  • Une trésorerie déficitaire : lorsque les dépenses dépassent les recettes ;
  • Une trésorerie nulle : lorsque les ressources couvrent les besoins à l’euro près.

Pour évaluer le niveau de trésorerie, une entreprise doit établir un plan de trésorerie qui lui permettra d’anticiper les encaissements et décaissements prévus. Toutefois, si la bonne gestion des flux financiers est capitale, voyons pourquoi une culture d’entreprise tournée autour du cash permet d’accroître les performances.

 

Pourquoi gérer mettre en place une culture du cash ?

La culture cash est un état d’esprit collectif visant à améliorer les flux de trésorerie de l’entreprise à tous les niveaux. Elle s’accompagne de moyens technologiques via la mise en place d’indicateurs de performance pour le maintien et le contrôle du cash et doit impliquer l’ensemble des salariés dans la compréhension de l’impact de leurs tâches sur la trésorerie.

La culture du cash : un enjeu inévitable 

Une bonne gestion de la trésorerie permet d’éviter les risques de règlement des dettes. En anticipant les périodes d’excédents et de déficit de trésorerie, l’entreprise réduit considérablement les éventuelles difficultés de trésorerie. Ceci s’accompagne d’une réduction des coûts grâce à une compression des créances douteuses et une diminution des frais bancaires en cas de trésorerie déficitaire.

 Une stratégie collective

Mettre en place une culture cash implique tous les services. Seule la collaboration entre les services et l’objectif commun permettra d’insuffler cette culture. La gestion du cash ne se résume pas uniquement au service financier. Chaque collaborateur doit être impliqué dans la stratégie.

Gestion de trésorerie-1

 

Des avantages pour tous les services

Actu-trésorerie-1

Mettre en place une culture cash contribue à l’ensemble des services que cela soit les achats, les ventes, la finance ou encore les opérations. En accélérant les délais de paiement de ses créances, l’entreprise s’offre l’opportunité de réallouer ses liquidités plus rapidement vers des investissements en R&D tout en minimisant son endettement.

Mais aussi, disposer d’un excédent de cash permet aux services achats et comptabilité de recouvrir plus rapidement les dettes et de bénéficier de remises pour paiement anticipé. Enfin, l’entreprise dispose d’un afflux de trésorerie suffisant pour redistribuer les liquidités aux salariés via les primes d’intéressement et de participation.

Vous l’aurez compris, le cash management est l’affaire de tous. Cette culture nécessite une parfaite coordination et une implication de l’ensemble des services. Mais alors que la Direction Financière et la fonction trésorerie doivent mener cette nouvelle politique, pourquoi les entreprises doivent-elles opter pour un logiciel de cash management ?

Pourquoi opter pour un logiciel de gestion de trésorerie ?

En 2020, 65% des DAF ont indiqué que la gestion du cash avait été l’élément le plus impacté par la crise sanitaire selon PWC. Ainsi, elle devient la seconde priorité de la fonction pour 2021. La raison étant l’utilisation d’outils obsolètes et sources d’erreurs tel qu’Excel. Aujourd’hui, le cash management doit intégrer de nouvelles fonctionnalités comme l’analyse prédictive basée sur des technologies avancées (big data, AI) afin de réduire le risque.


Notre principal enjeu était de pouvoir switcher d'une solution de trésorerie à une autre rapidement. Le second était la capacité de la solution à intégrer tous les pays du monde et toutes les banques.

Aude Nomblot-Gourhand, Directrice Administrative et Financière chez Lumibird

DAF-image-1

 

 

Suivi de la liquidité

Les logiciels de trésorerie performants permettent un suivi et un contrôle des opérations financières permanents et à l’instant T.  Les fonctionnalités avancées vous permettent de prévenir la fraude et d'améliorer vos financements et placements.

Gain de temps

Grâce à l’automatisation des saisies, vos prises de décisions deviennent rapides et stratégiques. Vous identifiez le niveau de trésorerie et des ressources financières actuel et futur en un clin d’œil tout en ajustant vos investissements lors de périodes d’excédents de trésorerie. De ce fait, vos collaborateurs délaissent les tâches à faible valeur ajoutée pour se concentrer sur les activités réellement productives.

Réduction des coûts

Grâce aux informations disponibles en temps réel et aux alertes, vous anticipez les découverts et mettez en place des mesures correctrices : financements court terme, relance des créances automatiques ou affacturage. L’entreprise évite donc les agios et plus globalement les problèmes de trésorerie déficitaires. 

Amélioration de la communication

Grâce au partage d’information instantanée, toutes les parties prenantes de la DAF à la comptabilité en passant par la trésorerie possèdent le même niveau d’informations. Vous prenez des décisions stratégiques optimisées et rationnelles.

Optimisation du SI 

La centralisation des données du logiciel et l’interopérabilité des logiciels de trésorerie avec l’ERP de votre entreprise permettent d’obtenir une donnée qualifiée. Ainsi, les services comptabilité et achats s’ajustent facilement au niveau de trésorerie disponible.

Si les logiciels de gestion de trésorerie présentent de nombreux avantages, comment peuvent-ils, opérationnellement, contribuer au bon fonctionnement du cash management ? Voyons désormais les fonctionnalités clés de ces logiciels.

 

Quelles fonctionnalités attendre d’un logiciel de gestion de trésorerie ?

 

Gestion de trésorerie

  • Tableaux de bords décisionnels de niveau de trésorerie intra journaliers.
  • Modélisations et calculs prévisionnels de trésorerie
  • Calcul des intérêts et reporting automatisés
  • Gestion de l’exposition via le calcul des positions des factures et des créances nettes.
  • Gestion des relations bancaires (suivi des fondés de pouvoir et reportings FBAR)
  • Suivi des transactions financières et communication avec les logiciels connexes
  • Génération automatique d’écritures comptables

Gestion des paiements

  • Paiements automatiques et paramétrables
  • Normalisation du processus et détection de la fraude.
  • Centralisation des paiements via un hub adaptés aux fournisseurs et banques.
  • Connectivité aux logiciels connexes (SWIFTNet, réseaux nationaux)
  • Détection des activités suspectes pour une meilleure prévention de la fraude

 

Gestion de la supply chain financière

  • Extension des délais de règlement client, fournisseur et banque
  • Proposition d’alternance de placements financiers pour les trésoreries excédentaires
  • Structuration de programmes de paiements anticipés

Gestion du risque

  • Analyse de l’exposition au change à l’aide de reporting des impacts de volatilité
  • Valorisation complètes et calcul de risque de crédit
  • Comptabilité des produits dérivés, couverture de change et de taux.
  • Comptabilité des contrats de location

 

Pourquoi choisir Absys Cyborg pour son projet de trésorerie ?

Acteur de premier plan de la transformation numérique des entreprises depuis plus de 30 ans, Absys Cyborg est l’intégrateur leader des solutions de gestion Sage, Microsoft et Kyriba. Avec plus de 3300 clients actifs, Absys Cyborg connaît parfaitement les enjeux sectoriels et métiers des entreprises.

Grâce à notre partenaire Kyriba, éditeur spécialisé dans la conception de logiciels financiers, Absys Cyborg vous propose des solutions techniques et personnalisables dédiées aux problématiques de trésorerie, de paiement, de gestion des risques et d’optimisation du fonds de roulement.

Choisir Absys Cyborg pour la transformation digitale de sa fonction trésorerie est l’assurance d’obtenir des conseils avisés en matière de choix de logiciels et de paramétrages fonctionnels tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé et continue durant tout le cycle de vie de son logiciel de trésorerie.

Pour découvrir le retour d'expérience d'Aude Nomblot-Gourhand, Directrice Administrative et Financière chez Lumibird au sujet de la solution de trésorerie Kyriba : 

 

Des questions sur l'actualité Pourquoi la gestion de trésorerie doit être la priorité des entreprises ? ?
Contactez-nous pour profiter de l'expertise d'Absys Cyborg