Comment optimiser la trésorerie de sa PME ?

Chaque entreprise doit disposer de ressources suffisantes pour répondre à ses engagements financiers (paiement des fournisseurs, versement des salaires etc.). Assurer une bonne gestion de la trésorerie d’une PME signifie être constamment en prise directe avec les flux réels et prévisionnels, entrants et sortants afin d’effectuer rapidement les ajustements nécessaires.

30 mai 2022

  • vignette optimiser tresorerie pme

Anticiper les besoins de trésorerie de sa PME

La trésorerie permet d’identifier le fonds de roulement (FR) et d’étudier le besoin en fonds de roulement (BFR). C’est pourquoi, optimiser la trésorerie d’une PME nécessite la mise en place d’outils efficaces permettant d’anticiper sa trésorerie.

Il est nécessaire d’avoir une visibilité globale sur la façon dont l’entreprise consomme son cash et alloue ses ressources. Les outils de planification permettent de mieux gérer les prévisions de trésorerie afin d’effectuer un pilotage efficace d’une entreprise. Les logiciels de gestion de trésorerie comme Sage 100 trésorerie permettent aux PME d’éviter les possibles difficultés sur le développement de l’entreprise. Ces outils permettent d’assurer la liquidité de votre entreprise et d’optimiser vos résultats financiers.

Réaliser un plan de trésorerie prévisionnel est un moyen d’anticiper les prochains décaissements et les augmentations des besoins de trésorerie de l’entreprise. Un logiciel de gestion de trésorerie dédié aux PME permet aux chefs d’entreprises d’automatiser leurs prévisions de trésorerie et visualiser les prochains flux de trésorerie grâce à la synchronisation des comptes bancaires.

 

Définir un budget de trésorerie prévisionnel

Un budget de trésorerie prévisionnel est un des éléments clé du prévisionnel financier avec le compte de résultat prévisionnel, le bilan prévisionnel ainsi que le plan de financement prévisionnel.

En définissant un budget de trésorerie prévisionnel, vous serez plus à même d’anticiper les besoins en trésorerie à venir avec les estimations de mouvements de liquidités de l’entreprise.

Il est recommandé d’étudier le budget de trésorerie prévisionnel à l’aide d’un tableau recensant toutes les estimations de mouvements de liquidités de l’entreprise avec les encaissements (les rentrées d’argent) et les décaissements (les sorties).

Le dirigeant doit d’abord valider les budgets (achats, ventes, ressources humaines…) et les pondérer s’ils sont trop importants. Il procède ensuite à deux retraitements : passer les flux de date comptable en date de flux et calculer le décaissement mensuel de TVA. Pour cela, il applique aux ventes les délais de paiement moyens constatés plus tôt et définit des règles pour les différentes charges.

Il prévoit l’évolution de la trésorerie de l’année suivante, mois par mois. Il est construit en fin d’exercice comptable à partir des autres budgets déjà réalisés. Il est nécessaire d’indiquer tous les types de flux que l’entreprise a dû traiter. Les prévisions sont établies à partir des transactions déjà effectuées ainsi qu’à partir des connaissances que le dirigeant a de son entreprise, de sa clientèle et de son secteur afin de mentionner les soldes de trésorerie mensuels à venir.

Renseigner de manière précise les délais de paiement fournisseurs et clients ainsi que toutes les dépenses de l’entreprise dans ce tableau permet d’anticiper les prochains besoins de trésorerie.

En utilisant un outil de gestion, vous pouvez optimiser vos mouvements de trésorerie, repousser certaines échéances ou réduire les dépenses pour éviter les retards de paiement. Les dirigeants peuvent également planifier les flux de trésorerie et les décisions liées aux achats ou aux emprunts bancaires.

 

Mettre en place des outils de gestion de trésorerie d’une PME au quotidien

Mettre en place des outils permet d’optimiser la trésorerie d’une PME. Cela permet de faire face aux problématiques identiques que rencontrent également les grands groupes (gestion de plusieurs banques, plusieurs comptes bancaires, des risques de fraudes, un BFR à gérer etc.)

Faire l’inventaire des encaissements

Avant de procéder à l’inventaire des encaissements, vous devez d’abord définir l’ensemble des flux de trésorerie entrants : les factures des clients, la TVA, l’argent issu d’un emprunt bancaire, les subventions ou les aides versées etc. A l’aide d’un logiciel de gestion de trésorerie comme Sage 100 trésorerie, vous pouvez obtenir une meilleure visibilité de vos prévisions de trésorerie ainsi que des décaissements de votre entreprise. Vous pourrez ainsi gagner du temps et améliorer votre productivité.

Le suivi d’indicateur de performance de la trésorerie

Pour assurer le développement des performances de la trésorerie, une entreprise doit définir des indicateurs de performance et suivre leur évolution dans un tableau de trésorerie (le chiffre d’affaires, le seuil de rentabilité, le BFR etc.) Ces indicateurs dépendent des objectifs de trésorerie fixés par l’entreprise.

Les outils de trésorerie comme les logiciels Kyriba offrent une visibilité sur la trésorerie de votre entreprise. Bénéficiez d’un suivi quotidien sur vos indicateurs de performance de trésorerie. L’automatisation des prévisions, la visualisation des entrées et sorties de cash vous sont communiquées dans une solution de gestion de trésorerie sous formes de graphiques intuitifs. Adopter un logiciel de gestion de trésorerie vous permet ainsi de surmonter les défis de la gestion de trésorerie.

Logiciels

Sage 100 Trésorerie

Gérez et optimisez la trésorerie de votre PME. Maîtrisez vos indicateurs, surveillez votre fonds de roulement et anticipez vos charges de trésorerie

Découvrir
Sage 100 Trésorerie

Des questions sur l'actualité Comment optimiser la trésorerie de sa PME ? ?
Contactez-nous pour profiter de l'expertise d'Absys Cyborg